J’ai testé le massage thaï

J’ai testé le massage thaï à Koh Tao en Thaïlande. C’était une expérience forte. Tellement forte que j’ai pensé que je n’allais pas m’en sortir sans dommages. Mais j’ai survécu ….

Je partage avec vous mes impressions si vous aussi voulez tenter l’expérience et en savoir plus à l’avance 😉

Le massage thaï se pratique habillé. Les salons de massages sont souvent des endroits assez exigus avec des tables de massage alignées l’une à côté de l’autre. Pas très intimiste. J’ai visité des salons un peu plus ’classe‘ où on a séparé les tables de massages par des paravents. N’empêche qu’on entendait ce qui se passe à côté. Un peu flippant quand on se fait masser  la première fois et on ne sait pas ce qui nous attend. On devine, on imagine en suivant les sons d’à côté 🙂

On m’a donné des vêtements de rechange – un pantalon thaï ample aux jambières courtes et larges se fermant par un cordon autour de la taille et un haut genre débardeur sans manches.

J’ai été priée de m’allonger sur le ventre pour la première étape sur un matelas ferme, posé par terre et faisant office de la table de massage.

Les gestes de ma masseuse étaient forts, précis, lents et profonds – des appuis sur mes muscles, mes os, mes ligaments. D’abord sur des plus grandes surfaces, puis sur des endroits plus localisés, enfin sur des  points. Approcher, revenir, approfondir. C’était la tentative de la décontraction par appuis et par serrage mais avant d’y arriver j’ai tout simplement souffert me sentant comme une planche de bois. La sensation de mon corps était si différente de celle que j’ai en me touchant- je sens un corps doux, ferme mais malléable – sous le « touch » de ma masseuse j’étais raide et pleine de points de nœud.

Je gémissais et je soupirais et cela l’étonnait. Je riais car il ne me restait plus que cela pour éloigner la peur d’en sortir couverte d’hématomes. Elle riait avec moi et commentait en thaï avec ses collègues à côté.

Assise sur le matelas entre les membres de mon corps, elle les pétrissait, les étirait, les délassait et les lissait puis cognait mes articulations avec ses paumes ramassées en boules.

Je me détendais en me focalisant sur la musique du fond, la musique thaïe suave et lente, et en respirant le parfum puissant du baume du tigre. Je lâchais et… la douleur passait. Mon corps s’habituant à la pression, mes muscles s’assouplissaient, les points douloureux disparaissaient. Je commençais presque à aimer …

En suivit des étirements et des écartèlements. Elle croisait mes bras et mes jambes dans des positions qu’ils ne prennent jamais, même avec ma pratique du yoga. Je sentais comment mes muscles se crispaient malgré moi, peu habitués au sens que la masseuse leurs donnait.

Alors qu’elle travaillait sur le devant de mon corps, mon dos me chauffait et je réfléchissais sur les suites le lendemain.

J’ai apprécié le massage du cou et de la tête – les pressions me faisaient du bien et étaient plus supportables.

Mon massage a duré 60 minutes. J’ai quitté le salon de massage remuée et énergétiquement déstabilisée mais je suis revenue vite à mon état normal. Le soir même je me sentais bien dans mon corps, délassée et somnolente plus tôt que d’habitude. Je n’ai eu, à ma surprise aucun hématome, pas de traces de ce « traitement » poussé. J’ai même  envie de réessayer car ce massage est connu de guérir des maladies et des dérèglements encrés.

P.S. J’ai craqué et j’ai refait une séance avant de quitter la Thaïlande. Les sensations étaient semblables, ma masseuse avait la « poigne » extrêmement puissante mais le bien-être et les changements dans mon corps parlent à sa faveur : peu de fatigue après un long voyage de retour, plus de souplesse musculaire et osseuse et mobilité plus facile, pas froid en rentrant (alors que je suis une personne frileuse), pas de frissons – ma réaction habituelle au contact à l’air frais. Des sensations corporelles agréables. Je sens que je pourrais devenir  une cliente de massage thaï en France.

IMG_7227

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s