Ma cure ayurvédique – 3 semaines plus loin…

Cela fait maintenant trois semaines que j’ai terminé ma cure ayurvédique en Inde. J’aime bien revenir régulièrement sur l’état de ma santé. Aujourd’hui je partage avec vous mes constats.

Le premier – je fatigue moins – j’ai fait le voyage de retour – 35 heures porte à porte – en dormant peu car je n’arrivais pas à trouver le sommeil dans l’avion. Mais malgré avoir pris diverses positions contorsionnées pour dormir je n’ai pas eu de problèmes de circulation, d’endormissement de jambes, de douleurs dans le dos ou ailleurs. Je me sens plus souple.

Deux – mon ventre est agréablement plat. Trois semaines après la cure j’ai toujours la même silhouette et mon ventre, qui me jouait des tours en Inde, se tient calme. Mes intestins fonctionnent bien. Nettement mieux qu’avant. C’est du bonheur.

Trois – mes onglets striés et fatigués reprennent une meilleure allure. Celui qui était infecté par une mycose depuis plus de dix ans m’impressionne le plus – il a commencé à repousser propre à sa base.

IMG_4813

Et encore – mes cheveux sont beaux – plus épais, en bonne santé. Mon cuir chevelu dégage moins de sébum – je peux laver mes cheveux moins souvent. Ma peau est en forme aussi; celle de mon visage est douce et lisse, sans impuretés, mes yeux ont de l’éclat. J’ai une bonne mine !

La fatigue d’avant l’été a disparu. Idem pour les oreilles qui se bouchaient et les acouphènes qui me tourmentaient – bon, ils n’ont pas complètement disparu mais ils sont moins présents et parfois c’est un calme plat.
Il faut dire aussi que j’essaie comme je peux de tenir la diète indienne – divers céréales, légumes cuits avec des épices légères – graines de moutarde, curcuma, un peu de poivre, gingembre, cumin, très peu de piment rouge. Ça aide la digestion. Je sale très peu, je prends des produits laitiers de temps en temps et en petite quantité et j’ai presque supprimé le sucre. Je vois la différence pour ma digestion. Le sucre c’était le pire – de la dynamite pour mes intestins. Maintenant ils fonctionnent bien. C’est du bonheur au niveau de mon bien être général d’avoir le ventre qui se tient tranquille.

IMG_5661

En Inde on mange peu de crudités et moi – une grande crudivore j’ai adopté ce régime, quasiment sans cru, pour les deux semaines. J’avais une petite portion de rondelles de concombre et de carotte tous les soirs. C’était un certain répit pour mes intestins mais le « retour de bâton » était le fait que mes intestins se sont déshabitués de la digestion du cru. Ma flore intestinale s’est sûrement modifiée pendant les deux semaines. En sortant de ma cure j’ai repris le cru dans ma diète et vite, je me suis aperçue, que je ne digérais pas comme avant. J’ai dû avancer plus doucement avec la réintroduction des crudités. J’ai aussi banni les fruits et légumes acides qui m’ont été déconseillés par mon médecin indien. L’acidification de l’organisme le fatigue et le fait vieillir plus vite.

Je continue la prise des médicaments prescris en Inde. Ce n’est pas tout simple avec le rythme de vie occidental et les vacances d’été ayant fini. Cela me demande de la vigilance et une rigueur.
Il y a un mélange de plantes qui me fait un grand bien. Un autre par contre je pense que je le supprimerai hélas car ça digestion est difficile. Il est à base de ghee et mon foie ne doit pas apprécier cette composition.

Au retour à la maison à ma première méditation chez moi -1h – ma jambe s’est endormie mais est revenue sans effort à la normale. Je me sens bien. Il y a un calme en moi que j’apprécie.
Cette sensation du calme est liée à une certaine quiétude intérieure – j’étais plutôt anxieuse et parfois méfiante vis à vis de la réalité, je me retrouve plus posée et lâchant prise. Ces deux semaines ont également façonnaient une retraite spirituelle qui m’a permis d’aborder mes questionnements intérieurs et de changer de point de vue sur certaines choses qui me préoccupaient. Le lâcher prise, la dédramatisation et la distance avec le flux moderne. Sans tout de même s’enfermer dans sa bulle.

dia

Hier, au premier cours de la rentrée du yoga, je me suis surprise sur le constat que j’ai plus d’endurance. Certains asanas qui m’étaient difficiles à faire avant s’avéraient plus faciles hier. Je sens toujours cette légèreté de mes muscles et leur travail est aisé. Ce qui les encombrait est parti.
J’ai pris la résolution de m’offrir plus souvent des massages – toutes les trois à quatre semaines pour chasser les résidus du métabolisme et prendre un moment de relaxation profonde. Le bien être et la santé ça se cultive.

Allez, un petit ‘avant -après’ 😉

Juillet 2017

IMG_4164                                               Septembre 2017

IMG_5606

Publicités

4 réflexions sur “Ma cure ayurvédique – 3 semaines plus loin…

    1. Bonjour Thierry, merci. Oui, les crudités sont peu présentes dans la diète ayurvédique car elles refroidissent le corps et demandent de l’énergie pour les digérer alors que cette énergie est nécessaire pour nettoyer l’organisme. Après ce serait intéressant de discuter avec eux, peut être avec les professionnels d’ayurveda. Souvent je me suis demandais d’où venez leur apport en vitamine C s’il n’y a pas de crudités…Qu’est-ce qu’on reçoit de la Nature-même qui ne passe pas par l’alimentation ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s