Cinq femmes en voyage à Helsinki

Il était une fois cinq femmes en voyage à Helsinki…

Le challenge était d’avoir du beau et de vivre du bon temps. Quelle est la meilleure recette pour les vacances réussies ?

F9961FC3-8597-464E-85F1-2183EB80C812.jpeg

Quelques visites des lieux touristiques, pas mal de lents marches à pieds, un environnement agréable et plutôt calme, de la nature, des spécialités culinaires locales, leur ont fait le plus grand bien.  L’importance a été donnée aux échanges verbales.  Les sujets qui les passionnent étaient revus plusieurs fois et sous des angles divers. La bienveillance constante émise avec le cœur, le geste et l’attention a été la monnaie courante.

334FC4F8-FDB3-46E2-8386-93AD2EB21462.jpeg

Elles faisaient attention aux énergies les unes des autres et elles appliquent la formule du sourire intérieur présent. Elles se concertaient entre elles quand elles rencontraient un souci ou un contretemps. Elles faisaient preuve de respect du territoire intérieur et extérieur personnel de chacune. 

Les nuits de ce début de l’été étaient presque blanches et les soirées longues. Prolongées par des séances de sauna et des partages dans l’intimité du lieu-matrice. C’est bien au sauna qui naissaient jadis les bébés finnois… 

4CEA40C6-AA52-4DCF-BD38-F68FDC72A91E

Les petits déjeuners se prenaient tard et ressemblaient davantage aux brunchs. L’appartement partagé était toujours propre et rangé et le frigo plein. L’ambiance qui y régnait était marquée par la bonne volonté et le respect de besoins de chacune (qui était d’ailleurs exprimés sans gêne). Le dicton classant les femmes comme bavardes a pu être mis au goût du jour. Chacune a parlé de son métier, de ses valeurs, de ses vécus, aussi des choses difficiles. Chacune a reçu une écoute unique. 

130F185B-0962-4AC5-B08E-9D14DC7AA8B3.jpeg

La belle ville de Helsinki a été un grand théâtre de la culture et de l’art de vivre de l’été finnois. Après tout, les personnages de Moumines ne sont-ils pas de gais ambassadeurs de cette ville unique en son genre ?  Tous les éléments tentaient les voyageuses à se joindre à eux – l’eau, la roche et la terre, le vent, le soleil et ces rencontres faisaient naître en elles de la gratitude. 

E28C8D21-F9B6-47B1-8023-179182FA7EDB.jpeg

Et voici les lieux qu’elles ont visité durant leur semaine du dépaysement :

Seurasaari – est une île contenant un musée de plein air qui expose des bâtiments anciens de diverses parties de Finlande. La veille de la St Jean le musée accueille une fête locale – des stands d’artisans, des attractions ludiques, un buffet, une présentation des danses finnoises et l’allumage de ‘kokko’ – un feu de joie placé sur l’eau. 

Le centre ville – Esplanadi, Senatintori, Aleksanterinkatu, Mannerheimintie, Kaivopuisto – les endroits emblématiques de Helsinki où la beauté de son architecture se mêle à l’offre des boutiques du design et de l’artisanat d’art finlandais. Une visite qui permet de découvrir le savoir faire finnois et le caractère de la nation pour qui l’art appliqué fait partie du quotidien. 

Ullanlinna – un quartier coloré et d’ambiance magique, représentation de Jugend style incarné à Helsinki, un quartier bohème et un des plus chers de la ville

Les églises : Tuomiokirkko, Uspenskij katedraali, The Chapel of silence, Temppeliaukion Kirkko – chacune différente et impressionnante dans son originalité et l’énergie dégagée.

Les îles Uunisaari et Suomenlinna. Uunisaari est une petite île proche de la promenade côtière Ehrenström dans la plus belle partie de la ville. Elle offre une petite plage de sable, puis ses plages de roches où il est bon de se laisser bercer par le murmure des vagues de la Baltique et se chauffer aux rayons du soleil. Dans le calme et la présence de la nature scandinave. L’île propose aussi une restauration appréciée pour son côté insolite – les pieds dans l’eau. 

Suomenlinna est un complexe d’îles abritant une forteresse classée patrimoine  mondial, des musées, une église luthérienne, des sentiers de promenades. Un bel lieu ‘terre et mer’, visité avec plaisir par les touristes et les helsinkois. 

Pour compléter la réussite de l’événement la dégustation quotidienne des mets locaux était de programme. Connaissez-vous le leipäjuusto, le vispipuuro, le riisipiirakka, le viili, le mustikkasoppa, le lakkahillo, le jälkiuuni leipä, le lohikeitto ? Elles les connaissent à présent. 

A87F6447-FA91-41B2-9CC0-B479517637E9

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s